Un texte écrit pour paroles plurielles

«  Excuse moi c’est une erreur ».
Symphonie inachevée d’accord majeur
Joué jazzy un dimanche.
Mes mains noires sur tes paumes blanches
Note cendrée sur un parterre de neige. 
Le grain de café dans la tasse beige. 

« Excuse moi c’est une erreur »
Ton départ, un mauvais quart d’heure
Le titre de la photo en noir et blanc,
La seule photo nue de l’appartement.
Trop d’oubli et de remord.  
Trop de questions, adieu  mon trésor.

« Excuse moi c est une erreur »
Notre rupture me fait toujours peur
Il n’y avais plus de place entre nous.
Ne restait plus rien de nos baisers fous
Ne restait que le temps des regrets
A ma chemise un oeillet.

13930582_p